En 2017, pour une commune il est possible de produire sa propre électricité et la consommer.

Si vous connaissiez l’autoconsommation pour une maison, imaginez le même système à l’échelle d’un lotissement, d’un quartier, d’une ville… La technologie est disponible. Et les projets commencent à voir le jour.

Dès l’an prochain, Marmagne, 2000 habitants, va produire 70% de ses besoins électriques avec des panneaux solaires installés sur place. L’idée est de produire local et consommer local.

L’installation sera composée de 800 panneaux photovoltaïques. Elle va alimenter neuf bâtiments publics (dont la mairie, l’école, la cantine, la crèche, la salle des fêtes…), mais aussi 78 points d’éclairage public et au moins 61 logements. Elle devra générer 226.000 kilowatt-heures (kWh), dont une partie sera directement injectée sur le réseau de distribution de courant.

La commune envisage aussi de stocker l’énergie grâce à une batterie permettant de conserver 2.200 kW/h crête, de manière à pouvoir consommer quand il n’y a plus de soleil, pour l’éclairage public de nuit par exemple.

Ce système de “micro-grid” (micro réseau) sera piloté de façon intelligente pour répartir les charges entre le stockage, la production et le réseau général. Donc selon la météo, l’heure, la date, le système injectera son énergie en local ou le revendra au réseau global ou le stockera en prévision. Les pertes seront ainsi limitées.

Pour les décideurs locaux l’autoconsommation énergétique solaire n’est plus une idée vague. Elle devient concrète et bénéficie d’une combinaison de facteurs : une technologie mature, une loi attractive (loi n°2017-227 du 24 février 2017) et une adhésion de la population.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer