Le Chili est devenu un des fers de lance de l’énergie solaire. Ses champs photovoltaïques en produisent tellement qu’elle est distribuée gratuitement. Symbole de ce boom : en 2018, le métro de Santiago, la capitale deviendra le premier au monde à tirer plus de la moitié (60%) de son énergie du soleil et du vent.